Turquie : une mère retrouve son bébé deux mois après le terrible séisme (vidéo)

5 avril 2023 à 2h19 par A. L.

Turquie : une mère retrouve son bébé deux mois après le terrible séisme (vidéo)
Turquie : une mère retrouve son bébé deux mois après le terrible séisme (vidéo)
Crédit: Capture d'écran Twitter

Âgée de 3 mois et demi, la petite Vetin, qui avait passé 128 heures dans les décombres d’un immeuble, a enfin pu retrouver sa mère Yasemin.

Souvenez-vous. Le 6 février dernier, le monde entier avait les yeux rivés vers la Turquie et la Syrie, touchées par un séisme de magnitude 7,8 et ses répliques, survenus dans le district de Pazarcik, situé à une soixantaine de kilomètres de la frontière syrienne, près la grande ville de Gaziantep. Selon les derniers chiffres dévoilés par l'Autorité de gestion des catastrophes et des urgences (Afad), 45.089 personnes sont mortes lors du double séisme côté turc, soit 51.000 décès au total si l'on prend en compte la Syrie.

Durant la catastrophe, des milliers de victimes étaient restées piégées sous les bâtiments détruits des zones sinistrées. Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait d'ailleurs déclaré l'état d'urgence pour une durée de trois mois dans dix provinces touchées par les séismes. Parmi les personnes secourues, on pouvait retrouver la petite Vetin. Âgée de 3 mois et demi, elle avait passé 128 heures dans les décombres d'un immeuble de la province de Hatay, avant d'être retrouvée par les équipes de sauvetage.

 
 

54 jours de séparation

 
 
Il aura fallu attendre 54 jours pour que le bébé retrouve enfin sa mère, elle aussi secourue. Ce lundi 4 avril, Derya Yanik, la ministre turque de la Famille et des Services sociaux, a en effet partagé la bonne nouvelle sur Twitter. Les internautes ont ainsi pu découvrir une vidéo dévoilant les retrouvailles entre la mère et la petite fille dans un hôpital de la province d’Adana. "Vetin est maintenant aussi notre bébé", a déclaré la ministre.

"L’une des missions les plus inestimables au monde est de réunir une mère avec son enfant. Faire partie de ce bonheur signifiait beaucoup pour nous aussi. Ce bébé est vraiment un miracle. Le fait qu’elle ait survécu et qu’elle n’ait eu aucun problème de santé est quelque chose de très cher à nos cœurs", a continué Derya Yanik.

Juste après son sauvetage, la fillette avait été baptisée Gizem (Mystère, en français, ndlr). Son père et ses deux frères ont malheureusement été tués dans le tremblement de terre.