Procès reporté : Gunna et Young Thug restent en prison jusqu'à mars 2023 minimum

Procès reporté : Gunna et Young Thug restent en prison jusqu'à mars 2023 minimum
Procès reporté : Gunna et Young Thug restent en prison jusqu'à mars 2023 minimum
Crédit: Capture d'écran Twitter

11 octobre 2022 à 10h55 par A. L.

Les deux rappeurs, qui se sont déjà vus refusé la mise en liberté sous caution, voient aujourd’hui leur procès être repoussé de quelques mois.

Mauvaise nouvelle pour Gunna et Young Thug ! Souvenez-vous. En mai dernier, les deux artistes de 28 et 30 ans avaient été mis en cause par la justice américaine pour 56 chefs d’accusations. Ils ont notamment été inculpés pour vol à main armée, racket ou encore participation à une activité criminelle en gang. En prison depuis cinq mois, les rappeurs pourraient finalement rester plus longtemps que prévu derrière les barreaux.

 

Le jugement reporté

 

Prévu le 9 janvier 2023, leur procès pourrait potentiellement être retardé. Le procureur chargé de l'affaire, Fani Willis, a en effet déposé une requête de 10 pages demandant un report de deux mois du procès, comme le révèle le média américain Fox 5 Atlanta. En cause ? Plus d'un quart des personnes inculpées n'ont pas encore trouvé d'avocats. Le procès devrait donc être reporté au 27 mars 2023. "Une prolongation jusqu'à la dernière semaine de mars garantirait que les huit accusés supplémentaires aient correctement préparé leur défense avec un avocat commis d'office", écrit le procureur.

Alors que l’acte d’accusation de 88 pages stipule que Young Thug serait l’un des fondateurs d’un gang affilié aux Bloods et opérant à Atlanta depuis 2012 sous le nom Young Slime Life (YSL), son avocat nie toujours son implication dans les faits reprochés. Le rappeur pourrait être condamné à la prison à vie. Affaire à suivre…