Vous partez bientôt skier ? Prenez garde à cette nouvelle fonction d'Apple qui pourrait vous poser problème sur les pistes

Prenez garde à cette nouvelle fonction d'Apple qui pourrait vous poser problème sur les pistes
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

28 décembre 2022 à 9h30 par A. L.

De nombreux postes de secours de plusieurs stations de ski sont en colère. La raison ? Les appels récurrents passés automatiquement par les iPhones 14 de certains skieurs qui confondent leur descente avec un accident.

La nouvelle fonctionnalité d'appel d'urgence des iPhone 14 et des Apple Watch SE, Series 8 et Ultra, qui a pour but de détecter les accidents, ne semble malheureusement pas encore au point. Annoncée en septembre sur les derniers smartphones de la marque à la pomme, cette nouveauté est censée notifier les accidents de voiture : en cas de collision, une alarme sonne sur l’appareil. Si l’utilisateur ne réagit pas dans les 20 secondes qui suivent, les secours sont automatiquement contactés, et ce indépendamment de la présence de réseau ou du wifi. 

Seulement voilà, d'après The Colorado Sun, le centre d’urgence de Summit County aux États-Unis a reçu des dizaines appels automatisés de la part d’Apple en un seul week-end. Et pourtant, aucun à accident de la route à déclarer. Il s'agissait uniquement de skieurs qui descendaient les pistes avant de s'arrêter brusquement pour quelconques raisons. 

 

15 à 20 % d'appels passés par erreur par des skieurs

 

Dans un de ces centres d'urgence, 15 à 20 % des appels quotidiens proviennent de ces appels automatiques des nouveaux appareils d'Apple. "Ces appels impliquent une énorme quantité de ressources, des répartiteurs aux adjoints en passant par les patrouilleurs de ski. Nous détournons des ressources essentielles des personnes qui en ont vraiment besoin à cause d’une fonctionnalité sur un téléphone", déplore Trina Dummer, directrice d'un des centres d’appels. Consciente du problème, la firme américaine a indiqué qu'elle travaillait sur un correctif qu’elle espérait avoir au premier trimestre de 2023, à l'occasion d'une nouvelle mise à jour.

Néanmoins, malgré les nombreux bugs, les centres d'appel ont demandé aux skieurs de conserver la fonctionnalité active : elle peut en effet s'avérer utile sur les pistes lorsqu'un skieur se heurte à un arbre par exemple.