Utiliser le sang des règles en guise de masque pour le visage ? La tendance qui secoue la toile (vidéo)

Utiliser le sang des règles en guise de masque pour le visage ? La tendance qui secoue la toile !
Utiliser le sang des règles en guise de masque pour le visage ? La tendance qui secoue la toile !
Crédit: Capture d'écran TikTok @inbodiedsoul

13 octobre 2022 à 12h51 par A. L.

Depuis quelques semaines, une nouvelle "astuce beauté" émergée sur TikTok fait parler d’elle : un soin pour le visage à base de sang issu des menstruations. Les dermatologues s’inquiètent.

#Periodbloodfacemask, ça vous dit quelque chose ? C’est tout simplement le hashtag d’une nouvelle tendance beauté qui vient d’émerger et qui fait fureur sur TikTok. Totalisant collectivement plus de 3,6 millions de vues sur le réseau social, les vidéos reprenant ce hashtag montrent aux internautes comment appliquer du sang de ses menstruations sur son visage en le laissant poser comme un masque pour avoir une "belle peau".

Dans une des séquences publiées, une jeune femme est convaincue que sa "peau n'a jamais été aussi belle" après l'application de son sang, ajoutant qu'elle allait commander "une coupe menstruelle" pour lui "faciliter la tâche le mois prochain". Une autre adepte de cette astuce homemade argumente également que le sang des règles contient "toutes les cellules souches et tous les nutriments dont un bébé aurait eu besoin et, bien sûr, dont votre peau et votre corps ont besoin".

Les dermatologues tirent la sonnette d’alarme 

 

Si les règles ne sont bien entendu pas sales, est-ce vraiment conseillé d’appliquer ses menstruations sur le visage ? La réponse est non ! Inquiets par cette tendance jugée totalement loufoque, certains professionnels de santé réagissent sur la toile. C’est notamment le cas du chirurgien Karan Rajan qui explique que "bien que l’utérus soit un environnement relativement stérile, le sang des menstruations ne l’est pas". Il est en effet composé de débris cellulaires, de mucus, de cellules sanguines mortes, de bactéries, de champignons et d’autres microbes présents dans les voies génitales. 

"Si vous avez des infections sexuellement transmissibles, vous pouvez également les transmettre à la peau de votre visage en utilisant du sang menstruel contaminé", rebondit la dermatologue Joyce Park, interrogée par le magazine Shape. Même son de cloche du côté du docteur Gary Goldenberg. "Il n’y a aucune preuve scientifique que l’utilisation de sang total – qu’il soit menstruel ou autre – puisse avoir un quelconque avantage cosmétique. En fait, les globules rouges sont pro-inflammatoires et peuvent aggraver l’état de la peau", affirme-t-il. En clair, pour avoir une belle peau, on privilégie un mode de vie sain et des produits skincare adaptés !