Kanye West exprime son admiration pour Hitler, son compte Twitter suspendu (vidéo)

Kanye West exprime son admiration pour Hitler, son compte Twitter suspendu dans la foulée
Kanye West exprime son admiration pour Hitler, son compte Twitter suspendu dans la foulée
Crédit: Capture d'écran Instagram

2 décembre 2022 à 14h44 par A. L.

Comme l'a expliqué DJ Myst ce matin à l'antenne, Kanye West ne semble pas aller mieux. Le rappeur vient de confesser son admiration pour Hitler et les nazis lors d’une interview sur le plateau de l’émission "InfoWars".

Kanye West s'enfonce de plus en plus. Alors qu'il n'a cessé d'accumuler les dérapages à tout va ces dernières semaines, le rappeur touche aujourd'hui le fond. Invité sur le plateau de l’émission InfoWars du complotiste Alex Jones, en compagnie du suprémaciste blanc Nick Fuentes, l'ex-mari de Kim Kardashian a enchaîné les propos antisémites, et a déclaré ouvertement son amour pour Hitler et les nazis

 

"Je vois des choses positives aussi concernant Hitler"

 

L’artiste, encagoulé, s'est lancé dans une longue déclaration sur le péché, les juifs, la pornographie et le diable. "Tu n’es pas Hitler, tu n’es pas un nazi, tu ne mérites pas d’être traité comme tel, d’être diabolisé", lui a lancé le présentateur. Ce à quoi Kanye West a répondu : "Je vois des choses positives aussi concernant Hitler (…) Cet homme a inventé les autoroutes, a inventé le microphone que j’utilise comme musicien. On ne peut pas dire publiquement que cette personne a fait quoi que ce soit de bien et j’en ai marre de ça. J’en ai assez des étiquettes. Chaque être humain a quelque chose de valeur à apporter, surtout Hitler".  "Nous devons arrêter d’insulter les nazis en permanence. (…) J’adore les nazis. J’aime Hitler", a-t-il conclu.

 

Loin de vouloir en rester là, celui qui se fait désormais appeler "Ye" a continué de plus belle sur Twitter où il a publié une image représentant une croix gammée entrelacée avec une étoile de David. Son compte a très vite été suspendu pour "incitation à la violence", comme l’a annoncé Elon Musk, le nouveau PDG du réseau social.

 

Kanye West dans la tourmente

 

Ce n'est malheureusement pas la première fois que Kanye West crée le scandale. La marque Adidas, avec laquelle il collaborait sur les modèles Yeezy, lui a récemment tourné le dos en raison de ses différents propos antisémites et racistes. Même son de cloche du côté de chez Gap et Balenciaga qui ont respectivement rompu leur contrat avec lui après que le rappeur ait arboré, début octobre lors d’un défilé parisien, le slogan "White Lives Matter", détournant alors le nom du mouvement antiraciste Black Lives Matter ("les vies noires comptent").

En 2018, Kanye West avait déjà fait polémique en affirmant que l’esclavage de plus de 12 millions d’Africains sur les terres américaines était un "choix". Il récidive en 2020 lors d’un meeting pour sa campagne présidentielle, où il s’en prend à l'abolitionniste Harriet Tubman. "Elle n’a jamais vraiment libéré les esclaves. Elle les a juste fait aller travailler pour d’autres blancs", déclare-t-il alors.

Pour rappel, le rappeur a récemment suggéré qu'il serait candidat à l'élection présidentielle de 2024 et a affirmé avoir proposé à Donald Trump d'être son colistier.