Gunna sort de prison, plusieurs rappeurs lui tournent le dos

Gunna sort de prison, plusieurs rappeurs lui tournent le dos
Gunna sort de prison, plusieurs rappeurs lui tournent le dos
Crédit: Capture d'écran Instagram @gunna

17 janvier 2023 à 13h31 par A. L.

DJ Myst vous l'a annoncé ce matin à l'antenne : Gunna a pu sortir de prison. De quoi provoquer l'agacement de certains rappeurs qui semblent aujourd'hui lui tourner le dos.

Souvenez-vous. En mai 2022, Gunna et Young Thug avaient été mis en cause par la justice américaine pour 56 chefs d’accusations. Ils ont notamment été inculpés pour vol à main armée, racket ou encore participation à une activité criminelle en gang. Et alors que les deux rappeurs s'étaient déjà vus refusé la mise en liberté sous caution, Gunna est aujourd'hui sorti de prison. En effet, Sergio Kitchens, de son vrai nom, a accepté un accord avec la justice américaine pour pouvoir quitter le centre de détention, laissant Young Thug seul sur le banc des accusés.

 

Gunna lâché par plusieurs rappeurs

 

Comme il fallait s'en douter, son petit accord est très mal vu par les autres rappeurs qui le considèrent aujourd'hui comme une "balance". Depuis sa sortie, nombreux sont ceux qui lui tournent le dos. Parmi eux, on retrouve Lil Baby, Lil Durk ou encore Jim Jones. Les internautes, à l'affût des moindres détails, ont d'ailleurs repéré que Lil Baby aurait unfollow Gunna sur les réseaux sociaux, alors même qu'ils ont collaboré ensemble sur Drip Harder.

 

De son côté, Lil Durk a dévoilé l'extrait d'un morceau dans lequel il semble s'attaquer ouvertement à Gunna."Ce qui est arrivé à Virgil, il va probablement le dire", clame le rappeur de 30 ans dans ce nouveau titre. Les fans en ont persuadés : selon eux, l'artiste de Chicago fait référence à son morceau de 2022 en featuring avec Gunna, intitulé "What Happened to Virgil".

"C’est vraiment une situation complexe que celle vécue par Thug. Je ne connais pas tous les détails, mais d’où je viens, accepter un accord quand il y a des co-accusés n’est vraiment pas la chose à faire", a pour sa part déclaré Jim Jones. "Si tu es tout seul dans l’affaire, c’est différent. Mais quand tu acceptes un accord avec la justice, ça devient compliqué. Je ne veux pas trop en parler parce que j’ai vu mes gars vivre les mêmes choses, mais je peux le dire : aucun de mes gars n’a accepté le moindre accord. Ils sont en prison actuellement, à purger leur peine. Ils ont accepté ce qu’ils ont fait, ils ont accepté qu’on les balance, ils ont tout accepté, ils se sont posés, et ont purgé leur peine", a-t-il conclu. La hache de guerre n'est donc pas prête d'être enterrée. Affaire à suivre...