Dépourvu de dard, le mâle de la guêpe vous pique en réalité avec... son pénis (vidéo)

Dépourvu de dard, le mâle de la guêpe vous pique en réalité avec... son pénis !
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

22 décembre 2022 à 14h44 par A. L.

À l'inverse des femelles, les guêpes mâles ne possèdent pas le redoutable aiguillon contenant le venin.

Le saviez-vous ? Les guêpes mâles sont dépourvus de dard. Mais, ils utilisent un autre mécanisme de défense pour piquer, qui n'est autre que... leur pénis ! En effet, leur organe sexuel porte d’efficaces épines qu’ils utilisent comme arme pour ne pas finir dans le ventre de leurs prédateurs, comme le révèle une étude parue dans la revue Current Biology

 

"J'ai été très surpris de ressentir la douleur d'une piqûre"

 

L'hypothèse que les guêpes mâles pouvaient piquer avec leurs parties génitales avait déjà été émise par des scientifiques, "mais il manquait la preuve", explique Shinji Sugiura, de l'Université de Kobe. C'est grâce à une piqûre accidentelle que les experts japonais ont pu valider cette supposition. Le scientifique a voulu en avoir le coeur net après que l'une de ses étudiantes, Misaki Tsuji, se soit faite piquer par une guêpe mâle. "J'ai essayé de me faire piquer à mon tour, et comme je pensais que les mâles étaient inoffensifs, j'ai été très surpris de ressentir la douleur d'une piqûre", a-t-il confié à l'AFP.

Selon lui, les deux larges épines réparties de part et d'autre du pénis de l'insecte pourraient avoir provoqué la douleur. Il décide alors de faire un test en laboratoire et offre des guêpes en repas à deux grenouilles. "On a observé beaucoup de mâles qui, au moment de l'attaque, perçaient la bouche ou d'autres organes des grenouilles avec leurs parties génitales", explique-t-il. L'une des vidéos des attaques montre d'ailleurs l'un des deux amphibiens qui tente en vain de mastiquer la guêpe, avant de recracher sa proie avec l'aide de sa patte.

L'expérience a ensuite été reproduite avec des guêpes dont on avait retiré les parties génitales : les grenouilles les ont mangées sans broncher !