Booba : une information judiciaire ouverte contre le rappeur, accusé de cyberharcèlement par Magali Berdah

5 juillet 2023 à 10h27 par Virgil Bauchaud

Booba
Crédit: Youtube B20baOfficiel - Signé

Plus d’un an après les premières accusations de Magali Berdah pour cyberharcèlement, Booba est visé par une information judiciaire.

Ce mercredi marque un nouvel épisode dans la guerre entre Booba et les influenceurs. On l’apprend, une information judiciaire a récemment été ouverte à l’encontre du rappeur. Elle concerne des accusations de cyberharcèlement, portées par Magali Berdah, la patronne de Shauna Events.

Représentante de nombreux influenceurs, elle avait porté plainte contre Booba en 2022. Elle accusait alors B2O de poster des contenus très virulents à son encontre sur les réseaux sociaux. Le rappeur va désormais être convoqué par un juge d’instruction à Paris, précise Le Parisien. La date de cette convocation n’est pas encore connue.

 

Booba « nous a tué le business »

Ces derniers mois, Booba s’est mis sur le dos des « influvoleurs », dénonçant leurs pratiques : publicité masquée, promotion abusive de la chirurgie esthétique... Et ça semble avoir fait bouger les lignes. Depuis le 1er juin 2023, une loi encadre l’influence commerciale afin de lutter contre les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux.

Visiblement, le combat de Booba cause déjà énormément de tort aux premiers concernés. Dans une interview, l’influenceuse Julia Paredes affirme cette semaine que ses revenus ont drastiquement chuté : « Ça nous a tué au niveau du taff. C’est en gros déclin, y’a des mois je gagnais de 35k à 40k€, maintenant on est à 5.000€. Il nous a tué le business ». Au moins, l’influenceuse n'a plus à se demander ce qu'elle va faire de tout cet oseille.