Ashanti révèle qu’un producteur
 lui a proposé des titres 
à condition qu'elle prenne une douche avec lui

Ashanti : un producteur
 lui a proposé des titres 
à condition qu'elle prenne une douche avec lui
Ashanti : un producteur
 lui a proposé des titres 
à condition qu'elle prenne une douche avec lui
Crédit: Capture d'écran YouTube

6 décembre 2022 à 9h52 par A. L.

Interviewée dans l’émission "Breakfast Club", Ashanti s'est confiée sur l'horrible chantage que lui a fait un producteur par le passé.

Comme vous l'a expliqué DJ Myst ce matin à l'antenne, la chanteuse Ashanti vient de faire de tristes révélations sur sa carrière. C'est lors de son passage sur le plateau de l'émission "Breakfast Club" que la star de 42 ans s'est confiée sur un épisode très inconfortable vécu par le passé. L'interprète de Foolish a révélé qu'un producteur lui avait fait du chantage : prendre une douche avec lui dans le but d'avoir une relation sexuelle ou lui remettre 80 000 $ en échange des chansons sur lesquelles ils avaient travaillé ensemble.

 

"Je pensais qu'il plaisantait"



"Nous avons fait deux disques ensemble, il m'avait dit 'je ne vais pas te facturer, tu sais que tu es ma pote'", se souvient Ashanti. "Quand est venu le temps de mettre les chansons sur l'album, il m'a dit : 'Eh bien, prenons une douche ensemble'. Je pensais qu'il plaisantait, puis il m'a dit : 'Non, je suis très sérieux. Sortons, et prenons une douche ensemble, je te donnerai les disques. Sinon, j'ai besoin de 40.000 dollars par disque", a-t-elle confié.

La chanteuse a précisé qu'elle n'avait travaillé avec le producteur que pendant quelques semaines lorsque cette proposition sexiste et malhonnête a été faite. L'artiste née à Glen Cove, aux États-Unis, a ajouté qu'elle avait déjà entendu des histoires similaires d'autres femmes de l'industrie de la musique. "C'est vraiment effrayant, c'est vraiment, vraiment triste", a-t-elle déclaré. Pour se sortir de ce chantage, Ashanti a dû faire appel à sa famille et à plusieurs amis pour confronter le producteur. Ce dernier a fini par s'excuser et livrer "trois productions gratuitement". La chanteuse n'a pas souhaité révéler publiquement le nom de cet homme.